S’abonner

Comment réduire mes Sender Reputation Data (SRD) rates ?

Un taux deSender Reputation Data (SRD) élevé peut avoir un impact négatif sur votre taux de placement en boîte de réception, votre réputation en tant qu'expéditeur et la performance globale de votre campagne email chez Microsoft. Des retours SRD négatifs représentent le mécontentement des abonnés quant à certains éléments de votre campagne email. Vous devez donc observer les bonnes pratiques associées pour remédier aux retours négatifs et réduire votre SRD rate. 

Avant de commencer

Pour toutes les suggestions de modifications dans votre campagne email, veillez à analyser l'impact potentiel sur votre entreprise.

  • Cherchez des modifications réalisables, comme celles présentées dans la liste ci-dessous, que votre équipe pourra mettre en œuvre rapidement pour réduire vos SRD junk votes à court terme.
  • Envisagez l'implémentation des solutions à long terme suggérées pour garantir que vos plaintes SRD restent constamment à un niveau peu élevé, améliorant ainsi les possibilités que vos messages soient remis en boîte de réception chez Microsoft.

Continuez à lire les recommandations à court et à long terme qui pourraient vous permettre de réduire votre SRD rate.

Ressources supplémentaires

Si vous avez besoin d'informations complémentaires pour implémenter les recommandations qui suivent, veuillez consulter les études, les guides, les infographies et les webinaires les plus récents de Return Path.

Recommandations à court terme pour réduire le SRD rate

Essayez d'appliquer ces recommandations en premier, car elles demandent généralement moins de ressources ou de modifications importantes de votre campagne email.

  • Adresse d'expéditeur conviviale (« Friendly-from »)
    • Utilisez votre nom de marque dans le champ Adresse d'expéditeur conviviale. Les voteurs SRD marquent souvent un message comme indésirable lorsqu'ils ne vous reconnaissent pas en tant qu'expéditeur.
  • Ligne d'objet
    • Créez des objets pertinents. Vérifiez que vos objets ne contiennent pas de fautes d'orthographe, n'utilisez pas RE:, n'écrivez pas tout en MAJUSCULES et n'utilisez pas de caractères spéciaux, d'émojis ou d'appels à l'action (par ex : « Inscrivez-vous dès maintenant ! ») à outrance.
  • Contenu
    • Utilisez une combinaison de texte et d'HTML. Les voteurs SRD ont tendance à marquer un message comme courrier indésirable si vous utilisez uniquement du texte ou si vous n'en utilisez pas du tout.
    • Créez et utilisez des en-têtes prédéfinis qui complètent l'objet, attirent l'attention du lecteur et lui donnent envie d'ouvrir votre message et d'interagir avec.
    • Votre marque doit être claire et visible (y compris les logos) pour que les abonnés puissent la reconnaître dans votre message même si les images sont désactivées.
    • Assurez-vous que votre marque est cohérente sur tous les canaux numériques pour qu'elle soit mieux reconnue.
    • Veillez à ce que tout le contenu soit présenté et affiché de façon homogène pour tous les flux de messages. Utiliser des attributs différents (couleurs, polices, voix, ton et logos) pour certains emails peut créer un sentiment de méfiance qui à son tour entraîne les voteurs SRD à marquer votre message comme courrier indésirable.
  • Fréquence d'envoi
    • Un volume d'envoi trop élevé ou trop peu important est l'une des raisons principales pour lesquelles les voteurs SRD marquent votre message comme courrier indésirable.
    • Vérifiez la fréquence de vos envois, en particulier après une inscription. Si vous attendez trop longtemps ou que vous n'envoyez pas de messages régulièrement, vos abonnés pourraient oublier qu'ils se sont inscrits à votre campagne email.
    • Équilibrez votre fréquence d'envoi pour garantir que vos abonnés ne reçoivent pas trop de messages. Ceci peut en effet créer une fatigue de liste, ce qui signifie qu'un abonné est lassé de voir plus de messages dans sa boîte de réception que ce à quoi il s'attendait. Il aura alors tendance à marquer les messages comme courrier indésirable.
    • Demandez aux abonnés leur consentement avant d'augmenter la fréquence de vos envois. Vous pouvez par exemple envoyer un email de consentement ou créer une fenêtre contextuelle lors de la connexion au compte.
    • Envoyez moins de messages aux abonnés qui ne sont pas réactifs. Arrêtez d'envoyer des messages aux abonnés s'ils restent non réactifs après un certain temps.
  • Se désabonner
    • Respectez immédiatement toutes les demandes de désinscription. Plus vous attendez pour traiter une demande de désinscription, plus vous avez de chances que vos futurs messages soient marqués somme courrier indésirable. Si vous ne pouvez pas traiter immédiatement une demande de désinscription, faites votre possible pour y répondre sous 24 heures.
    • Utilisez l'en-tête « list-unsubscribe » et incluez un lien de désinscription bien visible dans tous vos emails. Si un abonné ne peut pas se désinscrire facilement, les futurs messages seront probablement marqués comme courrier indésirable.
    • Donnez la possibilité aux abonnés de se désinscrire globalement de tous les flux de messages en les orientant vers un module de gestion des préférences.
    • Vérifiez votre taux de désinscription ou le nombre de désinscriptions par rapport au taux de plaintes du programme Junk Mail Reporting (JMRP) de Microsoft. Un petit nombre de désinscriptions et un taux élevé de plaintes signifient que votre processus de désinscription doit être amélioré ou ne fonctionne peut-être plus.
  • Doublons d'adresses email
    • Vérifiez que votre fichier d'adresses email ne contient pas de doublons. Vous pouvez envoyer vos messages à une fréquence plus élevée si une adresse particulière apparaît plus d'une fois dans votre base de données.
  • Règles métier sur les messages à déclenchement automatique
    • Vérifiez les règles métier concernant vos messages à déclenchement automatique. Si vous envoyez beaucoup de messages à déclenchement automatique ou transactionnels, assurez-vous que les règles établies conviennent à vos activités commerciales actuelles.
    • N'oubliez pasd'envoyer des messages transactionnels et à déclenchement automatique à votre compte Return Path pour surveiller leur performance. Les messages qui présentent une performance faible peuvent indiquer un problème avec vos règles métier et peuvent être à l'origine d'un SRD rate plus élevé.
    • Veillez à ce que tous les abonnés sachent qu'ils vont recevoir des messages transactionnels ou à déclenchement automatique, en particulier lorsque ceux-ci sont associés à l'achat ou au renouvellement d'un produit. Définissez ce à quoi vos abonnés doivent s'attendre lors de la finalisation d'un achat ou lors du processus d'inscription.
  • Définir des attentes claires pour vos abonnés
    • Mettez en évidence le contenu et la fréquence des messages que les abonnés potentiels recevront. Cette action est particulièrement importante si vous utilisez l'une des méthodes de consentement présélectionné, celles-ci étant souvent utilisées lors de l'achat d'un produit. Si l'abonné comprend bien le contenu et la fréquence des messages qu'il recevra de votre part, il aura moins tendance à les marquer comme courrier indésirable.

Recommandations à moyen et long terme pour réduire les SRD rates

Si vous ne parvenez pas à réduire les SRD rates à l'aide des recommandations à court terme, essayez d'implémenter celles qui suivent. Il est possible que ces recommandations demandent plus de temps et d'efforts au sein de votre organisation. Il est par ailleurs possible que vous ne remarquiez pas de baisse immédiate de votre SRD rate.

  • Welcome pack
    • Envoyez une série de messages de bienvenue à vos nouveaux abonnés ; ceux-ci renforcent la valeur de votre campagne email. Une série de bienvenue permet également de rappeler à l'abonné le contenu et la fréquence des messages qu'il recevra.
  • Stratégie pour les abonnés non réactifs
    • Testez une règle plus agressive visant à supprimer les abonnés non réactifs
    • Menez une campagne de reconquête ou de nouveau consentement pour susciter à nouveau l'intérêt que portent les abonnés non réactifs à votre campagne email. Arrêtez d'envoyer des messages aux personnes qui n'ont pas redonné leur consentement.
  • Ciblage et segmentation
    • Envoyez des messages plus ciblés et plus pertinents à différents segments d'abonnés.
    • Utilisez l'historique des achats, les données démographiques, la récence, la localisation, la source d'acquisition ou d'autres points de données permettant de personnaliser le contenu.
    • Organisez une campagne test visant à déterminer le contenu et la fréquence qui suscitent le plus d'intérêt chez vos abonnés.
    • Envoyez des messages à différents segments sur différents jours et surveillez votre SRD rate. Certains segments peuvent contenir un nombre plus important de voteurs SRD. Si un segment contient un grand nombre de voteurs SRD qui marquent également vos messages comme courrier indésirable, vous pouvez ajuster vos règles de suppression pour ce segment afin de réduire vos votes négatifs.
      • N'oubliez pas que Microsoft ajoute ou supprime constamment des voteurs SRD de son programme de lutte antispam, et ceci peut vous affecter. Il est possible que les règles spéciales de suppression que vous avez définies pour différents segments fonctionnent uniquement de façon temporaire.
  • Sondages auprès des clients
    • Envoyez à vos abonnés un questionnaire simple par email concernant l'une de vos campagnes récentes. Demandez-leur s'ils s'attendaient à recevoir le message, proposez des choix de réponse à l'aide de boutons « oui » et « non » et faites le suivi des résultats.
    • Envoyez un sondage avec des questions complémentaires concernant la réception de messages inattendus et demandez-leur d'identifier le contenu qu'ils aimeraient recevoir à l'avenir.
  • Sources d'acquisition d'adresses
    • Identifiez et segmentez les sources d'acquisition d'adresses comportant un risque élevé ou qui sont problématiques. Les sources d'adresses email qui sont acquises via un achat de liste, qui contiennent des incitations pour pousser les utilisateurs à s'inscrire, des compétitions, des cartes de visites et des co-registrations peuvent inciter les voteurs SRD à marquer vos messages comme courrier indésirable, car la procédure de consentement peut prêter à confusion.
    • Surveillez la performance de toutes les sources de liste comportant un risque élevé et comparez-la aux adresses ayant consenti à la réception de vos campagnes.
    • Envisagez d'envoyer les messages aux adresses des sources de liste comportant un risque élevé à partir d'une adresse IP séparée si vous remarquez une performance faible.
  • Consentement
    • Prenez en considération les implications commerciales d'une modification de vos méthodes de consentement et cherchez des solutions pour améliorer votre procédure d'inscription à vos campagnes email.
    • L'une des raisons principales qui poussent les voteurs SRD à marquer vos messages comme courrier indésirable est le manque de consentement. Vous devez donc vous assurer que vous informez correctement vos abonnés de votre utilisation de leurs adresses email à proximité d'un point de collecte des adresses email. Ceci peut vous permettre d'améliorer l'engagement et de réduire les probabilités qu'un voteur SRD marque votre message comme courrier indésirable.
    • N'utilisez pas de cases à cocher présélectionnées pour les messages à caractère marketing au point de collecte des adresses email. Ceci a généralement lieu lors du processus de création d'un compte ou lors de l'achat d'un produit. Faites attention à toutes les implications commerciales potentielles lorsque vous mettez en place cette option. Vérifiez tout impact potentiel sur le revenu et envisagez d'autres options si vous pensez qu'il existe un risque de perte de revenu.
    • Ajoutez un module de gestion des préférences lors de l'inscription qui permet aux abonnés de choisir le contenu et la fréquence des emails qu'ils recevront. Vous pouvez également proposer cette option pendant ou après une série de messages de bienvenue afin que les abonnés ne se désinscrivent pas immédiatement.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande