S’abonner

Blacklist DNSBL Spam and Open Relay Blocking System (SORBS)

Aperçu

La blacklist DNSBL Spam and Open Relay Blocking System (SORBS) est une liste de blocage qui s'appuie sur le Domain Name System (DNSBL). Cette blacklist est la liste agrégée de SORBS qui bloque les messages des hébergeurs connus pour distribuer du courrier indésirable, des attaques de phishing et d'autres formes de messages malveillants.

  • Les ajouts sur cette liste se produisent au niveau de l'adresse IP et du domaine.
  • L'impact sur la délivrabilité est faible.

Motifs de présence sur cette liste

Les adresses IP sont ajoutées à cette liste pour les raisons suivantes :

  • Envoi de messages qui ne respectent pas les bonnes pratiques de la loi CAN-SPAM
  • Envoi de spam depuis des comptes compromis ou de spam qui est généré par des virus, des programmes malveillants, des programmes troyens ou des infections de botnets dans un réseau
  • Avoir des serveurs infestés de programmes troyens, des adresses IP distribuées de façon dynamique, ou qui ont été piratées ou détournées
  • Adresses et réseaux IP ayant demandé à être omis du processus d'analyse et de traitement de SORBS
  • Open relays

Comment se faire retirer de cette blacklist

Cette blacklist retire automatiquement les adresses IP ou domaines après la correction du problème à partir du moment où le dernier spam est reçu par ses adresses pièges.

Cette blacklist accepte également les demandes manuelles pour retirer les adresses IP. Vous devez d'abord créer un compte avec SORBS. Vous pouvez ensuite rechercher les adresses IP et les blocs d'adresse dans la base de données de SORBS pour ouvrir des demandes d'assistance.

Si vous êtes admissible, vous pouvez gérer vos propres réseaux et listes, ainsi que retirer vos propres adresses IP.

Conseils pour ne pas être ajouté à cette liste

  • Maintenez une protection stricte sur vos adresses IP d'envoi.
  • Surveillez vos messages pour détecter des campagnes inconnues.
  • Surveillez les boucles de rétroaction pour voir s'il y a une augmentations des plaintes.
  • Assurez-vous que vos serveurs sont configurés correctement et n'ont pas d'open relays.
  • Contrôlez vos campagnes email pour veiller à être en conformité avec la loi CAN-SPAM
Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande