S’abonner

Aperçu des outils d'administrateur de messagerie Gmail

Cet article décrit le site, les outils, les rapports et les données d'administrateur de messagerie Gmail. Il explique en outre comment configurer des adresses et des domaines IP.

Gmail a lancé un nouveau site d'administrateur de messagerie en juillet 2015 afin de fournir aux expéditeurs de gros volumes qualifiés des outils et des données leur permettant d'analyser leurs messages. Ce site fournit des données et des rapports sur la réputation du domaine et des adresses IP, sur les taux de courriers indésirables, sur les erreurs de remise en boîte de réception et sur l'authentification.

Tableaux de bord

Une fois votre domaine approuvé et lorsque Gmail commence à recevoir des données, vous avez accès aux tableaux de bord affichés ci-dessous. À l'exception du tableau de bord de cryptage, ces tableaux de bord utilisent uniquement le trafic soumis aux méthodes d'identification Sender Policy Framework (SPF) ou DomainKeys Identified Mail (DKIM) :

  • Taux de courrier indésirable : indique le volume de courrier indésirable signalé par les usagers par rapport aux messages qui ont été remis en boîte de réception. Seuls les messages authentifiés avec la méthode DKIM sont pris en compte dans le calcul du taux de courrier indésirable.
  • Réputation du domaine et des adresses IP : présente des données qui indiquent si le filtre antispam de Gmail est susceptible de marquer le message de ce domaine ou de cette adresse IP comme courrier indésirable.
  • Feedback Loop (FBL) : indique les taux de courrier indésirable si vous avez implémenté le FBL de Gmail. Les données FBL de Gmail sont affichées dans le tableau de bord uniquement lorsque le taux de plainte est supérieur à 0,5 %. La boucle de rétroaction de Gmail a été conçue pour permettre aux entreprises d'hébergement de détecter les mauvaises entités sur leurs réseaux. C'est pour cette raison, par exemple, qu'elle ne fonctionne pas de la même manière que de nombreux autres systèmes de FBL conçus pour les expéditeurs de messages en masse. Le système FBL de Gmail sera uniquement utile aux expéditeurs de volumes très importants qui ont des taux de plaintes élevés.
  • Authentification : indique le trafic soumis aux méthodes d'authentification SPF, DKIM et à la spécification « Domain-based Message Authentication, Reporting, and Conformance » (DMARC).
  • Cryptage : indique le trafic crypté selon le protocole Transport Layer Security (TLS).
  • Erreurs de remise ne boîte de réception : indique les blocages et les échecs temporaires.

La page d'aide de Gmail fournit davantage d'informations concernant ces rapports.

Ces tableaux de bord utilisés en combinaison avec les informations fournies par Inbox Monitor sur la remise en boîte de réception et sur les messages  peuvent vous permettre de déterminer les raisons pour lesquelles vos messages ne sont pas remis dans les boîtes de réception de vos abonnés.

Configuration

Pour configurer le système d'administrateur de messagerie :

  1. Ajoutez et vérifiez vos domaines authentifiés.
  2. Prouvez que le domaine vous appartient en saisissant les enregistrements DNS TXT ou DNS CNAME.

Remarque : Gmail vous recommande de toujours suivre ses instructions destinées aux expéditeurs de messages en masse pour conserver une bonne réputation. 

Données
Les données peuvent être affichées pour les 7, 30, 60, 90 et 120 derniers jours. Les données sont disponibles pendant un maximum de 120 jours. Il n'existe pas de fonctionnalité personnalisée pour les plages de dates à l'heure actuelle.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande